L'invention du hamac

8 Jan 2018 - Non classé

Beaucoup ne savent pas que les premiers habitants de l'île ont été les indiens Arawaks (Tainos), des marins qualifiés originaires de Guyane, est arrivé en Jamaïque entre le XVIIIe et XIXe siècle.

Ils vivaient dans des huttes construites avec du bois et de la boue. Les villages ont été formés par plusieurs clans familiaux et dirigés par "cacique" (chef). Ils vivaient dans l'agriculture, la pêche et la chasse. Ils cultivaient des Marimuthu (tubercules comme des pommes de terre), des haricots, des épices et du manioc (manioc) avec lesquels ils cuisinaient des gâteaux et fermentés pour obtenir de la bière. Les Arawak baptisent l'île avec le nom de Xaimaca (terre de l'eau et du bois).

Les Indiens Arawak n'avaient ni la roue ni la langue écrite, ils n'utilisaient pas les animaux de remorquage et les métaux, à l'exception d'un petit objet ornemental brut en or. Ils étaient des potiers qualifiés, des sculpteurs de bois et des constructeurs de bateaux (canots). Il est dit que Christophe Colomb a été impressionné par la taille des canots qu'ils ont construits en découpant le coton trois (grand arbre du centenaire). Ils cultivaient également le coton et étaient des tisserands habiles et faisaient des vêtements, des voiles pour les bateaux, et inventaient des hamacs.

Il ne reste presque plus rien de cette civilisation. En effet, après l'arrivée de Columbus, la faute du travail acharné et des maladies européennes contre lesquelles ils n'avaient pas d'anticorps, ils sont tous morts lentement. D'entre eux reste un petit musée situé dans la ville espagnole.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.